Sébastien Ribaux, le metteur en scène © Anna-Maria Frusciante